Skip to main content

Château de Vaux (XVème siècle)

Première demeure construite par Jean BOURRE, grand argentier de Louis XI

Accueil
Jean Bourré
Vie de Jean Bourré
Généalogie de Jean Bourré
Circuit Jean Bourré
Le Château de Vaux
Actualités
Mariages et Réceptions
Eoliennes
Contactez-nous
Plan du site
Biographie de Jean Bourré
 
 
1423 - Naissance de Louis XI

1424
- Naissance de Jean Bourré à Château-Gontier ; la maison a disparue mais la rue porte son nom.

Père : Guillaume Bourré, dit Monsieur de la Brosse, « gens de moyen estat », drapier à Château-Gontier ; décédé en 1463 – Mère : Bertranne Briand, dame de Brez, réputée noble, décédée en 1472. Tous deux enterrés à l’église St Jean (Château-Gontier) - 4 sœurs : Marie, Isabeau, Ambroise, X - Possèdent le fief de la Brosse (Chatelain), Vaux (Miré) et Aillères (Azé).

Enfance bercée par les prouesses de Jean II d’Alençon, seigneur de Château-Gontier et de Pouancée, lieutenant de Jeanne d’Arc, lors de la guerre de Cent Ans. L’Anjou et le Maine sont alors « merveilleusement infestés des Angloys ».

1430 – Elève au collège, près de la collégiale St-Just (Château-Gontier)

1431 Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen le 30 mai

1442 – Etudes de droit à l’université de Paris (professeur Jean Chuffart). Travaille chez un procureur pour s’initier aux questions juridiques. Rencontre avec le Dauphin Louis

1445 - « licencié es-loi » le 26 juin

1451 - Suit Louis en Dauphiné, qui est exilé par son père Charles VII, pour avoir giflé la maîtresse du roi, Agnès Sorel. Jean Bourré gère alors les finances du prince et se trouve mêlé à toutes ses intrigues.

 

1452 Naissance de Léonard de Vinci

1453 Fin de la guerre de Cent Ans, après la victoire des français à la bataille de Castillon

1455 – Secrétaire et contrôleur de la chancellerie du Dauphiné (18 juillet). Invention de l'imprimerie par Gutenberg.

1456 – Charles VII exige le retour de son fils, et envoie une armée pour le chercher. Louis doit fuit vers les Flandres, chez le Duc de Bourgogne.
Passage de la comète de Halley. Terrible tremblement de terre à Naples qui fera plus de 50.000 morts

1457 à 1461 – Rejoint le Dauphin en exil en Flandres (Château de Gennape). Apprend la vie de cour (chasses, festins). La chasse est un des rares loisirs appréciés de Louis XI, qui investit beaucoup sur ses chiens, ses chevaux et ses faucons. Jean Bourré aurait écrit un recueil d’histoires grivoises. Il ne s’enrichit guère durant cette période mais scelle une amitié indéfectible avec Louis, qui n’oubliera pas, une fois roi, « les bons, très grans, loyaulx, agréables et continuels services » reçus en Dauphiné et en Flandres.

1461 – Mort de Charles VII (affaibli par une blessure infectée à la jambe, obsédé par l’idée d’être empoisonné, il s’est laissé mourir de faim). Le Dauphin devient Louis XI, roi de France le 29 juillet. Jean Bourré est aussitôt nommé Clerc-notaire et Secrétaire royal (exempts d’impôts et de subsides). Contrôleur de la Chancellerie royale (signe toutes les lettres de nomination, contre de substantiels honoraires). Conseiller maître en la chambre des comptes de Paris.

1462 – Contrôleur des finances à la recette générale de Normandie, jusqu’en 1465. Au-delà de ses fonctions financières, se voit confier des affaires spéciales pour le royaume, comme de rassembler 400.000 écus, pour racheter Abbeville, Amiens et Saint-Quentin au duc de Bourgogne et assurer la frontière Nord du royaume (Traité d’Arras). Acquisition des terres du Plessis-le-Vent, où sera construit le Plessis-Bourré entre 1468 et 1473.

1463 – Mort de son père. Reçoit le fief de Vaux en héritage. Part en Anjou épouser Marguerite de Feschal le 12 novembre et reçoit le domaine de Coudray en dot (communes d’Ampoigné et Chemazé, près de Château-Gontier). Décide de reconstruire Vaux, que Marguerite de Feschal habitera de 1468 à 1472, pendant la construction du Plessis-Bourré.
 
   

1464 Louis XI crée la première "Poste aux Lettres"

1465
– Exploitant le mécontentement du peuple soumis à de trop lourds impôts (Roussillon, Somme) et la rancœur des nobles dont Louis XI réduit les pouvoirs, les ducs de Bretagne et de Bourgogne se liguent pour la Guerre du Bien-Public. Jean Bourré devient le greffier-audiencier du conseil royal pour correspondre avec toutes les bonnes volontés à la cause de Louis XI et éviter la guerre. La guerre s’arrête après la bataille de Monthléry (16 juillet) avec les traités de Conflans et de Saint-Maur, par lesquels Louis XI cède le duché de Normandie en apanage à son frère. Jean Bourré y perd son office de contrôleur des finances. En compensation (?), Jean Bourré est nommé capitaine du château de Langeais, avec ordre de le reconstruire. La moitié du quadrilatère prévu sera réalisée. Anoblissement de Jean Bourré, armé « d’argent à la bande fuselée de gueule, à la bordure de sable chargé de huit besants d’or ou d’argent ».

 

1468 – Enhardis par les succès de la Guerre du Bien-Public, les grands vassaux fomentent à nouveau et entament la Guerre de Bretagne. Jean Bourré est envoyé en Anjou pour rassembler des fonds, lever des troupes et participer au traité de paix signé à Ancenis (10 septembre). Lance la construction du Plessis-Bourré, qui durera 5 ans. Traité de Péronne, qui pacifie aussi les relations avec la Bourgogne, où Louis XI et Charles le Téméraire jurent sur la croix de saint Charlemagne de ne plus se nuire.

1469 – Jean Bourré part chercher la vraie croix de St Laud, sur laquelle Louis XI fait jurer fidélité à son frère, le Duc de Guyenne (19 août). Création de l’Ordre de chevalerie de Saint-Michel, où chaque membre devait jurer de défendre par tous ses pouvoirs l’autorité du souverain et les droits de la couronne. Jean Bourré en est promu trésorier et accède ainsi au plus haut rang de l’aristocratie française.

Naissance de son 1er fils : René (sera capitaine de Pontorson, suivra Charles VIII lors de la campagne d’Italie ; turbulent, dépensier, mort à 31 ans sans descendance).

1470 – Le Duc de Warwick, le « faiseur de rois » et allié de Louis XI, doit fuir l’Angleterre et vient stationner avec ses troupes à l’embouchure de la Seine, après avoir pillé des navires bourguignons. Jean Bourré s’accomplit d’une mission diplomatique très délicate en arrangeant un retour honorable du Duc de Warwick vers l’Angleterre et en réparant les Bourguignons. Naissance du Dauphin Charles VIII, fils de Louis XI.

Naissance de son 2ème fils : Charles (étudiera le droit à Poitiers, licencié es-lois en 1491, héritera de la charge de trésorier de France de son père dès 92, se ruinera en tableaux et œuvres d’art, mort à 28 ans sans descendance).

1472- Mort de Bertranne, la mère de Jean Bourré. Malgré ses serments, le Duc de Guyenne recommence ses complots avec la Bourgogne, contre Louis XI. La guerre recommence alors en Picardie et en Bretagne. Jean Bourré doit lever des emprunts pour payer les troupes.

1473 – Le Roussillon veut rejeter la domination française. Une insurrection éclate à Perpignan en février. Jean Bourré suit l’armée française au siège de Perpignan et doit gager ses biens pour payer les troupes. Le traité de paix est signé le 10 novembre. Fin des travaux du Plessis-Bourré. Louis XI visite le château. Impressionné par cet édifice bien bâti et bien défendu, le roi nomme Jean Bourré directeur des constructions royales. Langeais, Amboise, Plessis-les-Tours, Notre-Dame de Cléry, la maison d’Arras ont été reconstruits sous ses ordres. Acquisition du domaine de Jarzé à la famille de Sainte-Maure (il est à noter que Jean Bourré a toujours acheté ses biens, et jamais profité de confiscations décrétées par le roi, comme c’était plutôt l’usage de cette époque).
 

1474 – Après le départ de René d’Anjou en Provence, l’Anjou est temporairement rattachée à la couronne de France. Jean Bourré est nommé trésorier de France (04 septembre). Jean Bourré est nommé capitaine de Montaigu en Vendée, poste avancé vers la Bretagne, avec pour objectif de renforcer la forteresse et la garnir d’archers.

Naissance de son 3ème enfant : Anne (qui entrera dans la haute noblesse angevine en épousant François de la Jaille (Grez, Marans, Durtal), mais qui n'aura pas d’enfants).

1475 – Démarrage de la construction de Jarzé, qui durera jusqu’en 1480.
 

1477 – Le Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire meurt à la bataille de Nancy. Louis XI démontre que Charles le Téméraire s’était parjuré du traité de Péronne (1468). Après de longues tractations auxquelles Jean Bourré prend une part active, Louis XI fait alors main basse sur la Bourgogne, par le traité d’Arras.

1478 – Sur ordre de Louis XI, Jean Bourré est affecté à la garde et au gouvernement du Dauphin Charles, à Amboise. Il y restera reclus pendant 5 ans, avec la reine Charlotte de Savoie et la sœur du Dauphin Anne de Beaujeu.
 
   

1480 – Jean Bourré reçoit du roi la plupart des biens que le défunt René d’Anjou possédait à Angers. Acquiert de M. de Rochechouart les terres d’Entrammes. Cette année, Louis XI remerciait Jean Bourré des « bons, très grans, loyaulx, agréables et continuels services qu’il nous nous a par cy devant faitz dès son jeune âge, par l’espace de trente-huict ans ou environs, tant en nostre pays de Dauphiné que devant que nous y allassions, lors nous étant Dauphin es pays de Flandres et de Brebant, que depuis nostre avènement à la couronne, à la conduite et direction des plus grands faitz et affaires de nous et de nostre royaulme, en grand soin, cure et diligence, sans varier ne abandonner quelque temps qu’il aye couru…ainsi que recognoissons estre raisonnablement tenuz et luy et les siens toujours eslever, augmenter et accroistre en biens, honneurs et chevance, à ce qu’il cède en exemple à tous noz aultres serviteurs qui feront le semblable. »

1482 – Jean Bourré supervise les travaux de Notre-Dame-de-Clery où sera enterré Louis XI.

 
     

1483 – Mort de Louis XI (30 aout), enterré à Notre-Dame de Clery. Charles VIII, trop jeune pour régner, cède la régence à sa sœur aînée Anne de Beaujeu, " la moins folle femme de France ". Beaucoup des compères de Louis XI tombent en disgrâce et sont destitués ou tués. Jean Bourré, en revanche, garde ses fonctions de conseiller financier et fait partie du conseil de la régence.
Naissance de son 4ème enfant : Charles. Etudiera le droit au Collège de Navarre, à Paris.
Naissance de Rabelais.

 
   

1485 – La Bretagne menace encore de se soulever. Jean Bourré est nommé capitaine du château d’Angers (05 septembre), avec pour mission de réarmer la forteresse. Il fait creuser les fossés et lui assure un bon équipement en artillerie nouvelle. Charles VIII s’appuie beaucoup sur les conseils de Jean Bourré et loue « ses grans sens, loyauté, bonne conduite et diligence… et aussi les grans et recommandables services qu’il a par longtemps faiz à feu nostre très cher seigneur et père que Dieu absoille, et à nous, tant avant que depuis notre avenement à la couronne, qu’il nous fait et continue à présent chacun jour autour de notre personne, en grand soin, cure et diligence, à la direction et conduite des principales affaires de notre royaume, et esperons que plus face cy après. »

 

1487 – Jean Bourré organise le ravitaillement des troupes royales, pendant la guerre de Bretagne.

1491 – Charles VIII s’affranchit de la tutelle de la régence. Il épouse la jeune Anne de Bretagne (agée de 14 ans) à Langeais (06 décembre), rattachant le duché de Bretagne à la France. Jean Bourré est nommé président clerc de la Chambre des Comptes.

1492 – La santé de Jean Bourré faiblit. Il renonce progressivement à toutes ses charges, dont celle de premier trésorier de France, au profit de son fils Charles, âgé de 22 ans. Il se retire à Jarzé.
Découverte de l'Amérique par Christophe Collomb.

1493 – Mort de Marguerite de Feschal (13 février)

1494 – Charles VIII veut réclamer ses droits au royaume de Naples, issus de sa mère Marie d’Anjou. Jean Bourré assure le coûteux financement de cette campagne d’Italie.
Naissance de François Ier.

1498 – Mort de Charles VIII à 28 ans (07 août), lors d’une partie de jeu de paume à Amboise. Le nouveau roi Louis XII garde son estime à Jean Bourré et recherche encore les conseils de « l’omme de ce royaume qui savez le plus des affaires des Roys trespassez ».
Mort du deuxième fils Charles l'ainé.
 
1501 - Mort du premier fils René.

1502 – Charles le jeune (4ème fils de Jean Bourré) épouse son arrière-cousine Catherine de Chourses, mais celle-ci meurt 3 ans plus tard sans enfants.

1505– Pressé d’avoir un descendant, Jean Bourré précipite le remariage de Charles avec Jeanne de la Jaille ; ils auront finalement 4 fils et 1 fille, mais trop tard pour que Jean Bourré puisse les connaitre.

1506 – Mort de Jean Bourré à 82 ans. Son cœur serait déposé dans un coffret d’argent à la chapelle du Plessis-Bourré, tandis que son corps reposerait dans celle de Jarzé, auprès de sa femme Marguerite.